Partir de zéro À VIVRE DE MES VENTES EN LIGNE grâce à mes réseaux sociaux et mon blog beauté

 

Parfois, on regarde le succès des autres sur les réseaux sociaux qui ont des centaines ou des milliers d'abonnés et qui vivent de leur passion pour la beauté... et ça dont l'air facile pour elles! Comment font-elles pour réussir à vivre de leur passion grâce au web?

Je comprend parfaitement.

Oui, aujourd’hui, j’ai une belle communauté grâce à mes réseaux sociaux et mon blog beauté et je réussis à vivre à 100% de mes ventes en ligne, mais… ça n’a pas toujours été ainsi.

Moi aussi, j'ai commencé de zéro. Moi aussi j'ai dû trouver mes premières clientes, créer ma première page Facebook, faire mes premières ventes, etc.... et j’ai pensé te partager mon parcours dans cet épisode pour te montrer que même si ça ne fonctionne pas toujours comme on veut… on peut trouver une façon de réussir!

Psst... Tu peux l'écouter en version audio (podcast) ou descendre un peu plus bas pour lire l'article 😉. Tu ne sais pas c'est quoi un podcast? Clique ici, je te l'explique.

 

 

Mentionné dans l'épisode...

 

Ma première vraie expérience entrepreneuriale

D'abord, j'ai créé ma première page Facebook (Mirabilis Manucure) en 2011 lorsque j'ai commencé à faire la pose d'ongles en gel chez moi. Je faisais des ongles à temps partiel pour le plaisir. Je m'étais spécialisée en nail art, alors ma clientèle était constituée majoritairement de finissantes (bal), de futures mariées et de femmes qui voulaient des ongles bien spéciaux (genre pas juste une manucure française blanche… disons que ce n'était pas trop mon rayon).

 

Photo d'ongles en gel rouge

 

Je dois te dire qu'en 2011, ce n'était vraiment pas difficile d'aller chercher de la visibilité avec une page Facebook. Je publiais seulement des photos des ongles de mes clientes et presque toutes mes abonnées les voyaient. Ma tactique pour rejoindre de nouvelles personnes : taguer mes clientes sur la photo de leur ongles pour que leurs amies les voient sur leur profil. J'avais pas vraiment de stratégie de publication, je publiais seulement quand j'avais fait des ongles. 😅

Ma page marchait pas trop mal pour le temps que j'y mettais (c'est à dire pas beaucoup). Puisque ma clientèle était locale, je misais sur les amies de mes clientes, ainsi, je risquais fort qu'elles habitent dans le même coin de pays. J'avais à peu près 200 abonnées.

C'est aussi à ce moment que j'ai commencé à avoir un mini inventaire de produits à la maison dans la pièce où j'accueillais mes clientes. Puisque j'avais mon cours d'ongles en gel, j'avais accès à des produits professionnels pour les ongles et dans les cosmétiques. Alors je proposais à mes clientes des vernis à ongles, des traitements pour les ongles, des crèmes et huiles pour les mains et etc… Ça m'arrivait d'en proposer sur mes réseaux sociaux, mais je n'en vendais pas 😅. Ça marchait juste quand j'avais ma cliente en face de moi.

J'ai fait ça pendant plusieurs années en même temps que j'avais mon travail principal (Animatrice de chants dans un sanctuaire religieux. Oui, oui, je chantais aux messes, c'était ça en gros mon travail 😉).

J'ai arrêté de faire des ongles en gel lorsque je suis tombée enceinte de mon garçon. Et en plus, on a déménagé dans une autre ville, alors ça ne m'intéressait pas de recommencer à zéro et me chercher de nouvelles clientes… la passion du métier c'était aussi estompé...

Ma transition vers un MLM

C'est en 2015 que j'ai entendu parler d'une compagnie américaine de marketing relationnel qui proposait des produits cosmétiques : maquillage, parfum et soins de la peau. En fait, c'était ma belle-mère qui aimait beaucoup leurs produits et qui m'avait dit qu'elle me verrait vraiment proposer des cours de soins et de maquillage.

Je me suis renseignée sur la compagnie et je suis tombée en amour. J'ai appelé le contact que ma belle-mère m'avait donné. Je peux te dire que la directrice qui a reçu mon coup de fil (qui ne me connaissait pas du tout) fut très surprise que je lui dises que j'étais intéressée à devenir conseillère (distributrice). Disons que c'est atypique comme entrée en marketing relationnel 😅. Habituellement, les femmes qui sont intéressées à entrer dans la compagnie ont déjà assisté à un atelier où sont déjà cliente.

J'ai alors fait ce que font la plupart des nouvelles conseillères : j'ai commencé à alimenter ma page Facebook de photos de mes produits en espérant faire des ventes! En plus, ce que j'ai fait, c'est de prendre mon ancienne page d'ongles, la changer de nom et publier à propos de ma nouvelle compagnie 😅. Tsé, bombarder mes abonnées de photos de produits qu'elles n'ont jamais demandé de voir!

Oui, je suis en train de te dire que ça été une erreur… parce que personne ne réagissait à mes publications sauf ma belle-mère et ma mère… même si j'avais 200 personnes. Pas de réaction égale zéro visibilité!

Pourquoi? Parce qu'elles s'étaient abonnées pour voir mes photos d'ongles, pas pour recevoir de la promotion de produits. J'aurais dû créer une nouvelle page et inviter seulement les gens que ça intéressaient.

Soit dit en passant, il se passe la même chose quand tu proposes tes produits sur ton profil personnel : ces personnes ne sont pas réceptives du tout.

Bref, voyant que ma page ne fonctionnait pas très bien, j'ai alors ouvert un groupe privé sur Facebook. J'avais commencé à offrir des cours de soins de la peau à domicile et des ateliers maquillage où je rencontrais de nouvelles personnes. J'ai réalisé beaucoup de défis que la compagnie me proposait pour trouver de nouvelles clientes et ça fonctionnait bien. Alors toutes les personnes que je rencontrais en présentation, je les ajoutais à mon groupe..

Ça fonctionnait quand même bien mon affaire, ça me faisait un bon petit revenu en plus des prestations de mon congé maternité. Je me suis bâti une belle petite clientèle qui renouvelait ses produits régulièrement. À ce moment-là, tout ce que je voulais c'était avoir un petit revenu supplémentaire et voir d'autres femmes qui avaient la même passion que moi pour la beauté.

J'ai dû retourner travailler...

Et là, mon congé maternité s'est terminé…

J'ai dû retourner travailler à temps plein… et c'est là que j'ai commencé à me poser beaucoup de questions…

J'adorais vraiment le travail que je faisais (animatrice de chants), mais l'horaire ne convenait pas du tout à la vie de famille que je voulais. Je devais travailler les soirs et les fins de semaine… les seules journées que je voyais mon fils étaient le lundi et le mardi lors de mes congés… mais papa travaillait…

Est-ce que c'était vraiment ça que je voulais?

Malgré le fait que j'aimais ce que je faisais et que j'étais quand même bien payée pour le faire… je ne me sentais pas libre de passer du temps en famille… de voir mon fils de 18 mois grandir… Sérieux, je n'étais même pas là pour voir ses premiers pas. 😭 (Oui, mon fils a marché très tard 😉).

 Antoine bébé

En 2016, il avait 15 mois à ce moment-là.

 

Alors je me suis dis que j'allais quitter mon emploi pour en trouver un autre à temps partiel pour avoir du temps pour développer mon activité de ventes de cosmétiques.

Alors j'ai fait la girouette entre plusieurs emplois sans vraiment trouver ce que je recherchais. Je voulais un emploi à temps partiel à horaire fixe qui me permette de prendre des rendez-vous pour offrir des présentations à domicile…

Ce que je ne me rendais pas compte encore à l'époque c'était que la seule façon d'avoir la liberté que je voulais c'était de devenir ma propre patronne 😉.

Bref, en janvier 2017, j'ai commencé à me renseigner sur la manière de faire pour réussir à vendre mes produits à partir de chez moi sans avoir à me déplacer pour faire des présentations, c'est-à-dire, en ligne.

Parce que je m'étais rendu compte que le processus d'acquisition de clientes ne me convenir pas non plus...

Je ne m'épanouissais pas pleinement... j'aimais parler de beauté, offrir des conseils pendant des présentations de produits, mais en plus de devoir offrir des présentations de soir et les fins de semaine (pas trop compatible avec la vie de famille que j'espérais), tout le processus d'acquisition de clients que l'on m'avait enseigné ne me plaisait pas...

Alors je me suis posée cette question : Est-ce que je veux vraiment passer le reste de ma vie à faire du cold call, être surchargée en rendez-vous, relancer mes clientes par téléphone pour générer des ventes et travailler les soirs et les fins de semaine? Parce que oui, les présentations de groupe et les lancements de nos nouvelles équipières se font surtout les soirs ou la fin de semaine!

La réponse... NON!

Sérieux, au niveau de la liberté et la vie de famille que je voulais, ce n'était pas tellement mieux...

Ne te méprends pas, je ne veux surtout pas dénigrer cette pratique, mais personnellement, je ne m'épanouissais pas du tout dans ce processus... j'étais en train de me rendre malheureuse…

Et là, je me demandais si c'était moi qui était trop exigeante? Est-ce que c'était vraiment possible d'avoir un travail qui concilierait parfaitement travail et famille et qui me donnerait une entière liberté? Ou je devais absolument sacrifier ma carrière pendant quelques années pour être avec mon fils? Ou sacrifier mes moments en famille pour travailler?

Non, pour moi, ce n'était pas négociable. Je voulais les deux!

Le début de mon blog

En janvier 2017, j’ai commencé à avoir des problèmes de peau importants. J”ai appris que je souffre de rosacée. J’ai tapé “rosacée” sur google et je suis tombé sur un article de blog d’une fille qui souffre aussi de rosacée et malgré ses difficultés, elles avaient enfin trouvé une routine de peau qui lui convenait. J’ai acheté les produits qu’elle recommandait et j’ai repris le contrôle sur ma rosacée. 

Et là, j’ai eu un déclic : j’ai lu un article de blog, cette fille m’a vraiment aidé, j’ai acheté les produits et ça l’a fonctionné. Je me suis dite que je voulais faire pareil : écrire un blog pour aider d’autres femmes comme moi avec leur peau et y proposer mes produits.

C’est alors que je me suis intéressée au blogging. Et je suis tombée sur le blog d’Olivier Lambert qui lui réussissait à gagner sa vie grâce au blogging et à sa stratégie de contenu. Je ne suis pas en train de dire que pour réussir en ligne qu’il te faut un blog, non, loin de là, mais plutôt que le fait d’offrir du contenu, c’est-à-dire parler de ta passion, sur les réseaux sociaux, sur Youtube, sur un blog ou un podcast est une stratéégie super efficace pour t’apporter de nouvelles clientes et des ventes de produits.

C’est alors que j'ai commencé à être beaucoup plus active sur les réseaux sociaux et j'ai également lancé le blog beauté qui s’appelait au départ Rose et Noir. J'avais bon espoir qu'une activité en ligne me donnerait la liberté que j'espérais.

Pendant un an, en même temps que de travailler à temps partiel dans une boutique de vêtements, j'ai appris à bâtir ma communauté grâce à mon blog et les réseaux sociaux. C'est en janvier 2018 (donc un an après mes débuts sur le web) que j'ai commencé à VIVRE ENTIÈREMENT DE MES VENTES EN LIGNE! J’ai alors quitté mon emploi à temps partiel pour me consacrer pleinement à mon activité sur le web

Est-ce que ça toujours été facile? Vraiment pas...

Au début, mes revenus jouaient aux montagne russes...

J'avais enfin trouvé ce que je cherchais!

Mais malgré les embûches, j'avais enfin trouvé ce que je cherchais : partager ma passion pour la beauté d'une manière qui ME ressemble, c'est-à-dire; trouver mes clientes et vendre mes produits grâce à ma création de contenu.

Sérieux, je trippe ma vie à écrire des articles beauté et à partager ma passion et c'est comme ça que je peux attirer des clientes! Tout ça en restant à la maison pour m'occuper de ma famille. Je suis chez moi tous les soirs pour faire à souper (et je ne suis pas à la presse pour le faire 😉), mon fils allait à la garderie (crèche) le temps dont j'avais besoin et je pouvais aller le chercher quand je voulais (aujourd'hui, il va à l'école, je peux l'accompagner à l'autobus matin et soir sans problème) et nous avons tout notre temps en famille les soirs et les fins de semaine! Que demander de mieux? 😍

Je me suis rendue compte que ma force à moi c’est la création de contenu pour attirer des clients et les convertir en clients, mais que ce n’était pas le cas pour tout le monde. Je me suis faite poser beaucoup de questions sur ma manière de faire et me suis faite demander de l’aide. J’ai compris que je pouvais aider d’autres femmes à faire la même chose que moi et leur enseigner comment j’avais fait, parce que oui, ça s’apprend.

Aujourd'hui, j'en ai fais ma mission : partager mes connaissances en beauté et marketing pour permettre à d'autres femmes comme toi de développer une activité en ligne prospère sans avoir à investir des milliers de dollars. Dans le but qu'elles puissent pleinement s'épanouir en exprimant leur passion pour la beauté (faire vraiment ce que tu aimes dans la vie sans que ça soit un fardeau de te lever tous les matins) et sans sacrifier ce qui leur tiennent vraiment à coeur (ta vie de famille, le temps de qualité avec les gens que tu aimes, etc… ) .

 

Antoine et moi

Aujourd'hui... je ne veux pas sacrifier le temps que je passe avec lui.

 

Si c'est ce que tu désires également, alors saches que je peux t'accompagner. Je peux te montrer comment y parvenir.

Ça commence en téléchargeant GRATUITEMENT les 9 règles du succès sur les réseaux sociaux. Ce sont les 9 règles qui m’ont permis d’avoir du succès sur les réseaux sociaux.

Clique ici pour le télécharger!

Alors j'espère sincèrement que mon parcours aura pu t'inspirer et même te motiver un peu parce que si moi j'ai pu réussir en partant de zéro alors sérieusement, pourquoi toi tu ne le pourrais pas?

Avec tout mon amour,

 

signature

 diviseur 

Hey! Allo! Moi c'est Marilyn!

Et ce qui me tient à coeur ❤...

C’est d’aider les femmes passionnées de beauté (Conseillères, distributrices, esthéticiennes, blogueuses, influenceuses) qui désirent recommander leurs produits sur le web à faire fleurir un empire à LEUR IMAGE et ainsi, VIVRE de leur passion!

Prête à dévoiler ta vraie beauté pour faire fleurir un empire?

 

diviseur

 

Related Posts

Vendre tes cosmétiques en 3 étapes simples grâce aux réseaux sociaux
Vendre tes cosmétiques en 3 étapes simples grâce aux réseaux sociaux
En général, les gens pensent qu’il suffit de publier des photos de produit ou des promotions sur les réseaux sociaux pou
Read More
5 idées de PROMOTION EFFICACE pour BOOSTER TES VENTES de cosmétique avant le temps des fêtes et malgré le confinement
5 idées de PROMOTION EFFICACE pour BOOSTER TES VENTES de cosmétique avant le temps des fêtes et malgré le confinement
Au moment où j'écris ces lignes, nous sommes en confinement; le 2e confinement en raison de la Covid-19. Je sais que plu
Read More
La PIRE ERREUR que tu commets sur les réseaux sociaux qui te fait PERDRE DES VENTES de cosmétiques...
La PIRE ERREUR que tu commets sur les réseaux sociaux qui te fait PERDRE DES VENTES de cosmétiques...
Dans cet article, je te parlerai de l'erreur que font presque toutes les femmes qui veulent se faire connaître sur résea
Read More

4 commentaires

  • Merci Mariryl, ton blog simplement SUPER!!!!

    Liliane
  • Bonjour , merci beaucoup pour tes conseils qui m’aident énormément !!!!

    Umutoni
  • Ton blog et tes fichiers sont top ! Bravo ! :-)

    Céline
  • Hello ! Je suis ravie d’être tombée sur toi ! Tu m’inspires énormément et comme toi je suis conseillère beauté (soins visage précisément) et je suis en pleine réflexion sur mon business. Ça fait un an et demi que je fais du MLM (je travaillais avant dans un autre domaine),
    mais on nous apprend généralement comment démarcher les gens et j’ai toujours détesté faire ça. Du coup, j’ai stagné… Aujourd’hui, je réfléchis justement à ouvrir un blog et repense ma façon de travailler. Je suis d’accord avec toi sur beaucoup de choses, donc je pense que tu seras d’une grande aide pour moi :-) Merci !

    Céline

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés